Nos bleus et noirs du Mardaing I et II confirment et s'imposent contre Aureilhan

2 octobre 2017 - 11:34

Deux victoires nettes pour nos bleus et Noirs du Mardaing, avec quelques belles actions et plusieurs beaux essais notamment celui de Benoit en début de match et le beau débordement de Jimmy sur plus de 50 metres

Article La Dépêche écrit par Joseph fourcade 

 Publié le 02/10/2017 à 03:51, Mis à jour le 02/10/2017 à 08:45 Azereix/Ossun sur sa lancée

Rugby XV - Amateurs

À la 1re minute de jeu, les locaux forcent le passage, Flaugnatti va derrière la ligne et Fernandès transforme. Cette entame laisse à penser que l'après-midi risque d'être compliqué pour les Aureilhanais. Il n'en est rien. Les deux ouvreurs Bunes et Laharrague, chacun leur tour, dégagent leur camp par de longs coups de pied bien ajustés, le dernier nommé davantage en réussite dans ses tirs au but tout au long de la partie. à la demi-heure de jeu, au sortir d'une mêlée à peine chahutée, l'arbitre ordonne à Yaux de rejoindre les vestiaires.

Le handicap ne paraît pas insurmontable mais les Aureilhanais en profitent et dominent nettement pendant une bonne demi-heure grâce à leurs conquêtes, sans pour autant mettre à profit les petits coups de pied à suivre de Laharrague et M. Bomba.

à l'heure de jeu, l'Asca n'est plus qu'à un point. Les Azereixossunois, jusqu'alors trop maladroits sur les ballons écartés, choisissent d'avancer en maul pénétrant. Le premier de la partie, bien négocié, est écroulé. Poublan, lui non plus n'atteint pas la cible et la pénaltouche qui suit est infructueuse. La seconde est gagnée et le pilonnage près de la ligne fait de courtes passes se concrétise enfin par un bel essai de Duchâteau. Les vaillants et courageux Aureilhanais baissent un peu les bras et Fernandès en profite pour s'arracher en bord de touche, gratifiant ainsi son équipe du point de bonus offensif.

Conséquence des consignes appliquées à la lettre par les arbitres concernant le jeu dur, nos équipiers premiers se sont retrouvés à 14 au bout d'une demi-heure de jeu ! Ce n'est qu'à cinq minutes de la fin que les «bleu et noir» se sont définitivement détachés après avoir beaucoup tenté, mais les nombreuses maladresses n'ont pas permis de conclure. Propos recueillis par des anciens en bord de touche : «De mon temps, c'était normal, le ballon était lisse et glissant, et il filait entre les mains. Mais aujourd'hui, ils sont rugueux, ils ne glissent plus !»… À méditer.

Mardaing 25- Aureilhan 12

MT : 13-3. Arbitre : Richard Thomas (CBL). Directeur de match : Patrice Ruzé (A.-B.).

Pour Mardaing : 3 E Flaugnatti (1) Duchateau (75) Fernandès (78) ; 2 P Fernandès (15,26) ; 2 T Fernandès, Poublan.

Carton rouge : Yaux (30).

Pour Aureilhan : 4P Laharrague (20,42,51,61).

Cartons jaunes : M. Bomba (16), Mouton (30).

Mardaing : Fernandès ; Lia Aragnouet, Ahado, Aznar, Caussade ; (o) Bunes, (m) Hadet Y ; Reyes (cap.), A. Coumates, D. Coumates ; Bégué, Yaux ; E. Coumates, Flaugnatti, Y. Coumates. Entrés en jeu : K. Hadet, Limu, Monteilh, Duchâteau, Rebillard, Poublan, Dumerc.

Aureilhan : Labat ; Broyon, Clair, M. Bomba, Boisson ; (o) Laharrague, (m) M. Courrèges ; Bousses, Delrieux, Deleplace ; Aiamu, Eliautout ; Mouton, Seguin, Riva. Entrés en jeu : Solans, Gaboriaux, Fourcade.

J. F

 

essais pour la réserve.

Pendant vingt minutes, le jeu est resté équilibré, les buteurs ont inauguré le score, Aureilhan pour ses seuls 3 points de la rencontre. Puis, le demi de mêlée Loubiou, entré en cours de match, s'est faufilé pour planter le premier de ses trois essais. En deuxième période, Abadie, Ferbus et Goncalvès sont venus rajouter trois réalisations supplémentaires pour porter le score final à 35-3.

Ont joué : Yves Ferbus, Matthieu Bourguetou, Quentin Courrèges, Albert Goncalvès, Pierre Castagnet (cap.), Florian Hemadou, Alexis Chauvin, Jean-Benoît Decocq, Charles Boulogne, Fabien Costallat, Clément Ache, Sylvio Marques, Florent Delcassé, Remi Da Costa, Dimitri Abadie, Florian Bourguetou, Anthony Loubiou, Yohan Morera, David Gil.

Des voitures jusqu'à la chapelle.

C'est le signe d'une affluence record qui montre l'intérêt des passionnés de rugby pour une compétition plus relevée. De plus, les 70 convives du repas d'avant-match et l'ambiance du soir, bien après la fin de la partie, laissent présager de bons moments à venir.

J. F.

Commentaires